Jumelage Stavelot - Solignac


JUMELAGE DE SOLIGNAC ET STAVELOT

En août 2000, des représentants Solignacois se rendirent dans notre cité abbatiale dans le cadre d’un comité de jumelage.  S’en suivit une intéressante exposition à l'Office du Tourisme de Solignac, exposition sur Stavelot et sur les différentes rencontres passées.

Le 3 juin 2001 fût signé le Serment du Jumelage entre Stavelot et Solignac par Alain Devaud à Stavelot. La cérémonie de Jumelage eu lieu à Solignac du 14 au 18 août 2002.
La cérémonie officielle de retour du jumelage se déroula du 13 au 16 juillet 2006 à Solignac.
 
Du 10 au 14 août 2007, 52 Solignacois se rendîrent à Stavelot, à l’occasion du renouvellement du serment de jumelage entre les 2 sympathiques bourgades.  Il fût question de l’évolution de nos 2 villes à travers les siècles, des 50 dernières années et des fructueux échanges entre Solignac et Stavelot dans le cadre scolaire et sportif.
Au soir de cette 1ère journée, il y eut la soirée « Agapes » et la longue nuit festive offerte par les « Blancs Moussis ». Le réveil du lendemain fut parfois difficile, mais tous nos représentants se firent pourtant une joie d’assister au Carnaval du Monde. Cette féerie carnavalesque où Tahiti emboîtait le pas à la Chine, tandis que le Cameroun et le Brésil évoluaient au milieu de nombreux représentants européens, s’étira dans les rues wallonnes au rythme de ses chars, de ses chants et de ses danses.

Ce fut là plus qu’une fête, une façon de communion entre artistes venus de tous les horizons et 40 000 spectateurs en liesse. Il y eut tout cela, c’est vrai, mais lorsque Jean-Pierre LEJEUNE et Yvette AUBISSE, renouvelèrent le serment de jumelage en présence du Bourgmestre de Stavelot et de Michel LAGRANGE, représentant le Maire de Solignac, l’assistance ne put retenir son émotion au souvenir de Pierre BASSARD dont l’âme, à cet instant, vint se glisser fraternellement entre Yvette et Jean-Pierre.

Au final, hébergés chez leurs « jumeaux », les solignacois purent apprécier la chaleur d’un accueil qui va bien au-delà de simples échanges amicaux. On devine, à voir les rapports qui se sont noués, de véritables relations familiales, un peu comme des cousins qui s’apprécient et prennent plaisir à se retrouver.

Comme le dit fort joliment J.P. Lejeune : « les jumelages ne sont ils pas les prémices d’une sorte de réseau où l’être humain pourrait donner sa pleine mesure pour bâtir un monde meilleur sans tenir compte des frontières et des préjugés ».     

La commune de Solignac est également jumelée avec Ribo Roja d’Ebre (E) dans la région de la Catalogne.

Dans le cadre du Festival des Arts de la Rue " Les P'tits Festards ", le jumelage organisera un marché de producteurs de pays le dimanche 14 juillet 2013 sur l'Esplanade face à l'Abbaye de Stavelot.


LE VILLAGE DE SOLIGNAC

A 10 km au sud de Limoges, à 241 m d'altitude, s'étend  Solignac, petite localité de plus ou moins 1400 habitants.  
Commune rurale dont le village est situé au bord de la Briance ainsi que quelques hameaux anciens tels que Villebon et Pont-Rompu.  L’agglomération, implantée sur un replat doucement incliné, bien exposé face au midi, recèle encore bien des témoignages de ses origines et de sa prospérité médiévale, face à un versant abrupt et escarpé, demeuré boisé et sauvage.
Depuis des siècles, le bourg, groupé, vit autour de l'abbaye fondée en 632 par Saint Eloi et d'une église remarquable, chef d'oeuvre de l'art roman, du début du XIIè siècle.  D'abord villa gallo-romaine, Solignac fut pendant de nombreuses années, une halte privilégiée des pèlerins se rendant à Saint Jacques de Compostelle.


HISTORIQUE

c’est en 652 que le ‘Bon Roi Dagobert’ (926-639) donne une terre agricole à son conseiller monétaire, le grand Saint Eloi, originaire de la région de Limoges et appelé à la brillante carrière que l'on sait, d'abord à la cour royale puis comme évêque de Noyon. Ce dernier y fonde son monastère autour duquel se forme la ville. Eloi, installe ensuite une équipe de  moines venus de Luxeuil, sous la direction d'un abbé nommé Remacle.  L’Abbaye devient le premier monastère du Limousin et le restera jusqu’en 1792.

De cette longue histoire monastique, le village a su conserver son abbatiale romane du 12ème siècle, la seule en Limousin à file de coupoles, son village aux allures médiévales et son abbaye rebâtie complètement au 18ème siècle.
Le pont enjambant la Briance fut bâti au 12ème siècle par les moines pour permettre aux pèlerins en route vers Saint Jacques de Compostelle de rejoindre plus facile le chemin qui allait de Bourges à Périgueux. 

Aujourd’hui, les pèlerins de Saint Jacques de Compostelle, de plus en plus nombreux, font halte à Solignac et poursuivent leur route en empruntant ce pont.


COMITÉ DE JUMELAGE STAVELOT-SOLIGNAC

Jean-Pierre LEJEUNE, Responsable
Rue du Centre 57
B - 4970 FRANCORCHAMPS
Tél. : 0032 (0)87 27 52 30
Gsm : 0032 (0)495 15 27 10
Mail : stave2@caramail.com ou jeanpierre.lejeune@live.be


LA MAIRIE DE SOLIGNAC

Mairie de Solignac
Maire : Yvette AUBISSE
Avenue Saint Eloi
F – 87110 SOLIGNAC
Tél. 0033 (0)5 55 00 50 09
Fax : 0033 (0)5 55 00 57 08
Mail : mairie-solignac@orange.fr

Région : Limousin
Département : Haute-vienne (21)
Arrondissement : Limoges
Canton : Limoges-Condat
Longitude Solignac : 4.57561
Latitude Solignac : 45.4522
Intercommunalité Communauté d'agglomération Limoges Métropole
Altitude 212 m (mini) – 392 m (maxi)
Superficie 16,54 km²
Population sans doubles comptes : +/- 1400 hab.
Densité 85 hab./km²

Liste des maires successifs
2008  Yvette AUBISSE
1999 / 2008 Alain DEVAUD
1898 / 1999 Pierre BASSARD
1977 / 1989 Georges GUYONNAUD


PARTICULARITÉS

Personnalités liées à la commune
- Saint Eloi fut le conseiller monétaire de Dagobert, avant de construire son abbaye à Solignac. Sacré évêque de Noyon en 641, il partit évangéliser la région d’Anvers et mourut en 660 à l’âge de 70 ans.
- Saint Théau, jeune esclave anglo-Saxon affranchi par Saint Eloi.  Théau fit son apprentissage d’orfèvre à l’abbaye de Solignac. Il mourut en ermite au bout de l’enclos de Solignac, actuellement l’église du Vigen. St Théau fut prié pour obtenir la pluie et le beau temps.
- Saint Remacle, Premier abbé de l’abbaye, nommé par Saint Eloi.  Il partit en mission d’évangélisation dans les Ardennes, et fit ériger une abbaye à Stavelot en Belgique, puis devint évêque de Maastricht.
- Joseph Mazabraud, né à Solignac, ce poète écrivit en patois "Lo Brianço" mis en musique par François Sarre.

Lieux et monuments
- L’abbaye est le résultat des dernières restaurations effectuées par les moines avant la Révolution française.
- Le Château de la Borie (XVII° siècle) situé entre Limoges et Solignac. Ce petit manoir de style Renaissance tardif, il fût construit par les Malledent pendant les guerres de Religion.  Il a été entièrement restauré, 

Vestiges préhistoriques et antiques
- Le Pont Rompu (XIII° siècle) situé sur la route de Saint Jacques de Compostelle, fût en partie détruit lors des inondations de 1993.  Une croix en granite, semblable à celle dont font mention des documents ancien,s a été placée au milieu du pont le 4 septembre 1998.
-  Sépultures et mobilier funéraire.

Architecture sacrée
Eglise abbatiale du XII° siècle qui constitue l’un des chefs-d’œuvre de l’architecture romane.  Les arcatures de la nef reposent sur des Chapiteaux sculptés dont la signification est encore inconnue.  Elle renferme de magnifiques stalles en chêne et une peinture du XV° siècle représentant Saint Christophe.
C’est en 632 que saint Éloi fit construire ici le monastère dont il rêvait. Pour en désigner l’emplacement, on dit qu’il lança un marteau de son bras puissant, le point de chute marquant celui de la première pierre. L’église monumentale fut faite au XIIe siècle, de granit ocre et de style roman, et n’a guère subi de modification depuis – sauf le clocher-tour, qui s’effondra en 1783 et qui fut  remplacé au XIXe siècle par le clocher-mur actuel. Accolée aux bâtiments abbatiaux qui ne se visitent pas (sauf exception), elle impressionne par l’équilibre de ses volumes, sa grande luminosité et ses 5 coupoles ainsi que par ses dimensions (70 m de long) et son architecture. Superbe chevet, avec ses 3 absidioles rayonnantes adossées au chœur polygonal ; sur le flanc nord, bel ensemble sculpté avec, au centre, le Christ en majesté.
Passé le porche, on descend une volée de 12 marches pour se trouver dans la nef, vaste et sans bas-côtés. Arcatures, chapiteaux ornés de monstres grimaçants ou de décor végétal, hautes et larges fenêtres romanes, tout cela reste sobre et dégage puissance et sérénité. Beau mobilier du XVe siècle : dans l’absidiole gauche, une partie du trésor et une statue,en pierre polychrome du XVe siècle, de sainte Catherine d’Alexandrie aux longs cheveux et doux traits ; grande peinture murale du XVe siècle de saint Christophe, et stalles aux appuie-mains et miséricordes sculptés de bestiaires, anges déchus ou, plus étonnant, un homme montrant ses fesses ! Elle est l’une des six églises, en France, construite à « file de coupoles» (les coupoles se suivent). L’abbatiale est marquée, à son chevet, de la frise caractéristique des églises situées sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Ressources et productions
Fabrication de bijoux en porcelaine.
Agriculture.

Vie locale 
Une trentaine d’associations animent le village tout au long de l’année.
Mars : concert jeunes talents à l’abbatiale,
Mai : marché aux fleurs et tri rando en mai,
De juin à septembre tous les 15 jours : marché de producteurs de pays
3ème week-end de septembre : journées du patrimoine,
1er samedi de novembre : marché aux huîtres et produits de la,
Décembre : marché de noël et concert de noël aux chandelles,
Tout au long de l’année : concerts au château de la Borie.
Et bien d’autres manifestations encore.

Restaurants
Hôtel restaurant le Saint Eloi
Avenue Saint Eloi
F - 87110 SOLIGNAC
Tél. : +33 (0)5 55 00 44 52
Site : www.lesainteloi.fr

Gîtes 
5 gîtes communaux au Pont Rompu : +33 (0)5 55 00 50 09
1 gîte au château du Bréjoux : +33 (0)5 55 79 72 63
1 gîte avenue d’Obernai : +33 (0)5 55 79 72 63
1 gîte à Cherveix : +33 (0)5 55 00 52 82
1 gîte au Cheyrol : +33 (0)5 55 00 46 09
2 gîtes à Leygat : +33 (0)5 55 79 72 63

Office de Tourisme de Solignac
Place Georges Dubreuil
F - 87110 SOLIGNAC
Tél. +33 (0)5.55.00.42.31
Fax : +33 (0)5.55.00.42.31
Mail : tourisme-solignac@wanadoo.fr
Site : www.tourisme-solignac.com

Visites
Visites guidées de l’abbatiale, de l’abbaye et du bourg, pour des groupes sur demande à l’Office de Tourisme.